3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 13:31

Samedi 2 juin 2012 - 15h

Amphithéâtre Tisserand - AgroParisTech

16 rue Claude Bernard, Paris 5ème

 

À l’occasion de son Assemblée générale qui se tiendra dans la matinée, l’AFIS propose ce 2 juin 2012 une conférence publique du Pr Jean-Marie Lehn (Prix Nobel de Chimie, Institut de Science et d’Ingénierie Supramoléculaires de l’Université de Strasbourg et membre du comité de parrainage scientifique de l’AFIS) intitulée " De la Matière à la Vie : Chimie ? Chimie ! ".

 

jmlehn

 

En guise d’introduction, le Pr André Aurengo (praticien hospitalier de biophysique et médecine nucléaire, Membre de l’Académie de Médecine et membre du comité de parrainage scientifique de l’AFIS) fera une intervention sur le thème "Les peurs aujourd’hui : de la chimie aux ondes, comment, pourquoi ?".

L’évolution de l’Univers a généré des formes de plus en plus complexes de la matière, jusqu’à la matière vivante et pensante, par autoorganisation. La matière animée tout comme la matière inanimée, les organismes vivants ainsi que les matériaux, sont formés de molécules et d’ensembles organisés résultant de l’interaction des molécules entre elles. La chimie établit le pont entre les molécules de la matière inanimée et les systèmes moléculaires hautement complexes qui constituent les organismes vivants. La chimie moléculaire a développé un ensemble de méthodes très puissantes pour la construction de molécules toujours plus sophistiquées. La chimie supramoléculaire se fixe comme but l’édification d’assemblées de molécules au moyen des interactions entre les partenaires. La formation spontanée d’architectures organisées repose sur la mise en œuvre d’information au niveau moléculaire, en une sorte de programmation moléculaire, qui établit ainsi un lien entre chimie et science de l’information. Elle constitue la base de la capacité d’auto-organisation qui a conduit de la matière à la vie. Le champ de la chimie est l’univers de toutes les espèces moléculaires et de toutes les transformations possibles de la matière. Celles effectivement réalisées dans la nature ne forment qu’un seul monde parmi tous les mondes possibles en attente d’être créés. Des considérations conceptuelles sur la chimie et la science en général seront présentées.

Conférence organisée par l’Association française pour l’information Scientifique, avec l’aimable collaboration d’AgroParisTech. Entrée libre. Rencontre filmée, y participer vaut acceptation d’être filmé.

Partager cet article

commentaires

Bill 21/05/2012


Chouette un article "pour" quelque chose (enfin quelqu'un). Comme quoi tout vient à point... Bravo de faire la promo de JML, dont les travaux méritent une large diffusion. En voilà un qui n'a pas
besoin d'adversaire pour développer une vision claire. Et qui nous change de la pensée binaire habituellement développée, ici comme ailleurs. J'imagine qu'emboiter des molécules favorise la
perception de la diversité.

loup garou 22/05/2012


Bill a écrit :


 


"Chouette un article "pour" quelque chose (enfin quelqu'un). Comme quoi tout vient à point... Bravo de faire la promo de JML, dont les travaux méritent une large diffusion"


 


===> JML est membre du comité de parrainage scientifique de l’AFIS.... dont les positions sont très proches de ce qu'on peut lire sur ce blog !!! particulièrement en matière d'OGM, qui vous
préoccupent tant...


 


http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1871


 


L’AFIS se donne pour but de promouvoir la science contre ceux qui nient ses valeurs culturelles, la détournent vers des œuvres malfaisantes ou encore usent de son nom pour couvrir des entreprises
charlatanesques. Elle se veut indépendante de tout groupe de pression et veut éviter toute concession au sensationnalisme, à la désinformation et à la complaisance pour l’irrationnel.


http://www.pseudo-sciences.org/


 

bill 26/05/2012


loup garou a écrit :


"JML est membre du comité de parrainage scientifique de l’AFIS.... dont les positions sont très proches de ce qu'on peut lire sur ce blog !!! particulièrement en matière d'OGM, qui vous
préoccupent tant..."


Je ne l'ai personnellement entendu porter que des opinions saines, très loin du scientisme dominant que je l'ai entendu dénoncer. Pour ce que j'en ai entendu, il semble faire une différence nette
entre une avancée technologique et un progrès pour la communauté humaine. Il était également assez clair sur la responsabilité des scientifiques en matière de choix des domaines de recherche.
Contrairement à ce que j'ai souvent lu ici, sa thèse était qu'un choix se fonde sur une hypothèse intellectuelle et que l'absence de démonstration scientifique n'est pas suffisante pour invalider
le raisonnement. Un homme de bon sens, pour ce que j'ai pu en juger. Au contraire, l'argument du "non prouvé" est systématiquement utilisé ici pour débiner l'opinion d'un interlocuteur, c'est une
différence énorme !


Les OGM m'intéressent comme la plupart des choix industriels qui influent sur l'environnement humain de manière irréversible, choix dictés par des retours sur investissement à court terme,
garantis par la mutualisation des effets pervers et l'absence de responsabilité des acteurs. Ce type d'intérêt caractérise sans doute un gauchisme écolo rétrograde et dangereux aux yeux des
contributeurs d'Imposteurs. Cela ne m'empèche pas de me régaler à l'écoute de Jean-Marie Lehn.


 

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog